• Joaquim Dassonville

Les pharmacies en renfort face aux tests de dépistage de la Covid-19

Mis à jour : févr. 11



Depuis début novembre, les tests antigéniques sont arrivés en pharmacie et notamment dans la métropole Lilloise. Détecter le plus vite possible les cas positifs de Covid-19 et pouvoir les isoler rapidement devient un enjeu régional. Cette méthode de dépistage est certes un peu moins fiable que les tests RT-PCR mais son avantage est qu’elle est rapide. En quinze minutes nous avons notre résultat., d’ailleurs, près de 15% de cas sont positifs.


Dans une pharmacie de la commune de Wasquehal, situé près de Roubaix, c’est Paul, étudiant en troisième année de médecine, qui accueille et réalise les tests auprès des passants. Certains, par simple curiosité, s’arrêtent, posent des questions et font le test. D’autres viennent se faire dépister afin d’être rassurés.

Le test se fait dans une petite pièce à l’arrière de la pharmacie accessible par l’extérieur.

Paul porte des sur chaussures, une blouse, une charlotte, des gants, un masque FFP2 et une visière. Protégé de la tête aux pieds, il rassure, installe, explique et pratique le test.

Ils sont trois étudiants en médecine ou en école de pharmacie à tourner sur la journée pour accueillir les patients. Ils ont accueilli jusqu'à soixante-dix personnes par jours au tout début. Aujourd’hui la moyenne est de 40 personnes.


« Nous sommes conscients d’être aujourd’hui en première ligne et nous sommes près si nous devons tester toute la population de la métropole » précise Mathieu Mazure directeur de l’officine.


Texte et photos Joaquim Dassonville Collectif DR

Posts récents

Voir tout

© 2021 by Joaquim Dassonville PHOTOGRAPHER.