STORIES

VACCIN :
Opération « One Shot » à Dunkerque

Dunkerque, Nord, France

Face à la situation dans le Dunkerquois, le gouvernement à décidé de mettre en place une opération coup de poing sur la vaccination durant le week-end du 6 mars. C’est une première en France. L’objectif est de vacciner 1650 personnes avec le vaccin AstraZeneca. Cette opération mise en place du jour au lendemain a été supervisée par les pompiers.

Lors de sa visite du 24 février à Dunkerque, le ministre de la santé Olivier Véran avait promis plus de 16 000 doses de vaccin supplémentaires. L’État a confirmé sa volonté d’accélérer la vaccination dans la région des Hauts-de-France pour tenter d’enrayer la pandémie de coronavirus. Depuis le 1er mars, tous les centres de vaccinations ont pu rouvrir, grâce notamment à l’arrivée du vaccin AstraZeneca. Les Dunkerquois, dont le taux d’incidence reste très fort, 1 000 cas pour 100 000 habitants, vivent au rythme des décisions gouvernementales : couvre-feu, confinement, dépistage, et maintenant vaccination.

Ce samedi 6 mars, une file d’attente de plus en plus longue se crée devant le Kursaal (palais des congrès) de Dunkerque. Transformé en centre de dépistage massif (test antigénique) durant la semaine, il s’est vu aménagé pour ce week-end en centre de vaccination éphémère supervisé par les sapeurs pompier et les associations de sécurité civile.

MARS 2021 - FRANCE - HTH - Campagne de vaccination COVID19 - J DASSONVILLE-63.jpg