STORIES

LA FAMILLE CIMETIERE :                               Une histoire de transmission

Toufflers, Nord, France

C’est en 1727 dans la bourgade de Tournais en Belgique qu’est né Johannes Semmertier, fils de Marie-Anne et de Jacques. Quelques années plus tard, Johannes s’installe de l’autre côté de la frontière, à Toufflers, près de Lille. 

Il semblerait que les scribes chargés de l’état civil eu un peu de mal dans la compréhension et dans l’écriture du patronyme familial. Semmertier est devenu Cimentier pour finir Cimetière. 

C’est en 1757 que Jean Cimetière, alias Johannes Semmertier, épouse Marianne Boumertier. A eux deux ils reprennent une petite ferme située derrière l’église au cœur du village. En reprenant cette exploitation, Jean ignorait certainement qu’un jour, Adrien, 19 ans, serait la 8ème génération à exploiter ses terres. 

Elle est vivante et fière de l’être la famille Cimetière. La ferme aurait pu être ensevelie dans la grande fosse commune des fermes disparues en ces lieux. Elle a survécu en 1880 à un incendie qui aurait pu lui être fatal. Chaque génération connait son lot de catastrophes mais repart avec de nouveaux projets.  

Et voilà pourquoi, au cœur même du village, la ferme Cimetière est bien vivante. 

Famille Cimetiere - Transmission -6.jpg